La sève de bouleau, la cure idéale au printemps !

  • Post author:

Vous allez pouvoir directement consommer la sève de bouleau fraîche en ce début de printemps pour délester votre organisme des abus de l’hiver et le préparer à ce changement de saison. Dépurative, diurétique et revitalisante, la cure de sève de bouleau bio va en fait agir sur les deux principaux émonctoires de purification : le foie et les reins, permettant ainsi un drainage profond de l’ensemble de l’organisme. Ses bienfaits dépuratifs sont également reconnus pour améliorer les problèmes de peau (acné, eczéma) souvent liés aux reins saturés de toxines. La sève de bouleau a également fait ses preuves pour apaiser les troubles urinaires et les rhumatismes. Elle favorise donc l’élimination des déchets organiques et bonne nouvelle pour nous, Mesdames, elle contribue ainsi à l’atténuation progressive de la cellulite !

Une cure au double effet

Liquide nourricier des bourgeons et des jeunes pousses de l’arbre, la sève du bouleau est composée notamment d’eau et de sels minéraux. Cet élixir présente un double intérêt pour agir en profondeur sur nos prédispositions à certaines fragilités ou affections. Il est à la fois détoxifiant, les déchets accumulés pendant l’hiver sont éliminés, et revitalisant par son apport en minéraux et oligoéléments. Le magnésium et le lithium rééquilibrent l’humeur et font disparaître les baisses de moral hivernales. Le calcium et le phosphore renforcent les os et les dents tandis que le silicium protège les articulations et préserve de l’ostéoporose. Quant au potassium, il rééquilibre le rythme cardiaque et régule la circulation sanguine. Enfin, la vitamine C et le sélénium sont des antioxydants qui luttent naturellement contre le stress oxydatif et préservent ainsi les cellules du vieillissement prématuré. Une vraie potion magique !

Comment la consommer ?

La sève de bouleau est obtenue par extraction au niveau du tronc de l’arbre pour être généralement récoltée en mars lors de la montée de la sève. Vous pouvez donc la récupérer vous-même si vous avez un bouleau dans votre jardin ou bien l’acheter en magasin bio. Elle se consomme fraîche et naturelle. Elle n’est disponible qu’au printemps bien que quelques marques la pasteurisent désormais pour la consommer à tout moment de l’année.

Pour bénéficier de tous ses bienfaits, vous pouvez la boire en cure d’une à trois semaines afin de reminéraliser et de régénérer l’organisme. Elle stimulera alors votre métabolisme grâce à ses vertus antioxydantes et ses vitamines. Consommée fraîche et à jeun le matin, elle convient parfaitement à la réhydratation du corps et se conserve facilement au réfrigérateur pendant 3 semaines.

Laisser un commentaire